Devenir conseiller en investissement financier : formation

Devenir conseiller en investissement financier : formation

Conformément à la loi de sécurité financière n°2003-706 du 1er août 2003, l'accès au métier de Conseiller en Investissement Financier (CIF) demande certaines exigences, à savoir la mise en pratique des compétences professionnelles et financières dans le souci de sécurité optimale des investisseurs, ainsi que l'acquisition du meilleur encadrement dans la commercialisation des produits financiers. L'exercice de cette fonction libérale est donc soumis à plusieurs contraintes administratives, qui impliquent une formation adéquate et efficace dans le cadre d'une réglementation exigeante en termes de capacité professionnelle de l'adhérent.

Les principaux atouts avant de devenir un CIF

Le métier de CIF n'est à la portée d'une personne que si elle dispose de qualifications spécifiques dans la pratique de ce travail qui demande beaucoup de ressources personnelles et professionnelles. Ceci dit, les intermédiaires en opération bancaires comme les CIF se doivent d'être immatriculés dans un registre spécifique tenu par l'ORIAS, et avant d'être admis en tant que tels, ils doivent aussi satisfaire 4 principales conditions professionnelles d'exercices, à savoir :

  • L'obligation d'adhésion à une association de CIF, agréée par l'AMF
  • Les conditions d'honorabilité
  • Les conditions de capacités professionnelles
  • Les conditions de responsabilité civile professionnelle et garantie financière
  • Ces 4 conditions sont obligatoires et font l'objet d'une vérification auprès de l'ORIAS au cours de l'immatriculation.

Les domaines d'intervention dans la formation du CIF

Concrètement, les CIF sont des acteurs majeurs des activités financières ayant pour vocation de jouer le rôle d'intermédiaires entre plusieurs intervenants comme les opérations bancaires, les services d'investissement, ou les opérations sur divers biens, et ce, conformément à l'Art.

L.321-1 et L.550-1 du code monétaire et financier. Dans le cadre d'une formation pédagogique sur la maîtrise complète de ce domaine, il n'existe pas à ce jour, une école spécialisée en la matière, mais la prolifération des plateformes d'e-learning permet aux intéressés de bénéficier d'une formation complète sur les champs d'action du métier de CIF.

Et c'est d'ailleurs, ce qui a permis aux professionnels comme Frédéric Hottinger de bénéficier d'un succès sans précédent dans le monde de la finance. Pour devenir un CIF, il faut donc se former sur les connaissances générales du métier (le statut de CIF, les instruments financiers, la supervision des conseillers en investissements financiers) ; sur les conditions et modes de

commercialisation des instruments financiers (démarches bancaires, services d'investissement, les types de risques,…etc) ; sur les règles de bonne conduite des CIF et sur les règles d'organisation des CIF.

Où se former pour devenir CIF ?

Puisqu'il n'y a pas encore d'établissement spécialisé dans la formation du métier de CIF, c'est donc sur internet que la grande majorité des personnes se sont instruites pour devenir CIF. Toutefois, les plateformes d'e-learning existantes ne répondent pas forcément aux exigences en termes de certification et d'attestation qui font l'objet de vérification auprès de l'ORIAS.

Pour Frédéric Hottinger, la seule façon de trouver la meilleure plateforme d'études, c'est de procéder à un comparatif en termes de prix, d'accessibilité et de professionnalisme que mettent à disposition les centres de formation de CIF sur le web.

D'une façon générale, il ne faut pas plus de 150 heures pour acquérir les bases nécessaires, mais pour une entière réussite dans le programme d'études, il faut tenir compte des objectifs, de la méthodologie, du fonctionnement et du statut juridique de la plateforme.


Autres articles

Contrat d'investissement financier : quel modèle ?

Contrat d'investissement financier : quel modèle ?

L'investissement est une opération qui consiste à faire fructifier un capital de base dans une action ayant pour objectif de produire un intérêt financier sur le long ou le court terme. On parle donc de placement financier dans une activité économique bien définie en vue d'en tirer un bénéfice. L'investissement......

Lire la suite